Participez au Chat on line avec les responsables des parcours du master Marketing & Stratégie

27 janvier 2016
Le Live’Chat du 15 février permet de répondre à toutes les questions sur...

Marko NIKOLIC (MM06), Chef de produits, CGV

30 juin 14

Bonjour Marko. Par rapport à votre vie professionnelle, comment était celle du master marketing, … le bagne ou le paradis ?

 

Le paradis !!! Etre entouré des amis au quotidien, c’est quelque chose dont je rêve aujourd’hui. Nous avons vraiment réussi à développer un esprit d’équipe au sein du master, de vraies amitiés sont nées et selon moi rien ne peut remplacer de telles choses.

Aujourd’hui, la vie professionnelle impose beaucoup plus de rigueur, de stress et de concentration. Tout le monde parle des objectifs à atteindre, des délais et timing à respecter, des budgets à prévoir…J’ai vraiment adoré le fait de pouvoir travailler en groupe tout en plaisantant avec mes camarades de classe.

Je dis aux futurs étudiants "Profitez au maximum de votre vie étudiante et prenez plaisir au quotidien !!!"

 

Un sportif accompli comme toi a-t-il pu pratiquer son « foot » quotidien ?

Oui, tout est dans l’organisation. Vous savez, le football est ma passion et j’ai réussi à pratiquer mon foot 3 fois par semaine.

Malheureusement aujourd’hui, sachant que je travaille loin de Paris où est mon domicile et que les horaires d’un chef de produit ne se limitent pas à 35 heures, j’ai du arrêter mes entraînements (Il faut savoir que les métiers du marketing demandent beaucoup de travail, parfois jusqu’à 21h du soir)

 

Peux-tu revenir brièvement sur ton parcours ?

J’avoue que mon parcours n’est pas des plus classiques mais c’est justement sa richesse.

En effet, après avoir eu mon BAC en Serbie, je suis venu à Paris étudier la langue française. J’ai suivi le cours de langue à la Sorbonne pendant un an et c’est à ce moment là que j’ai décidé de poursuivre mes études en France. BTS Action commerciale d’abord, ensuite une licence professionnelle « Echanges Internationaux », la maîtrise de Sciences Economiques à Jussieu et enfin le Master Marketing à l’université Paris-Dauphine.

 

Oui, c’est un parcours assez ecclectique …

Ce parcours atypique m’a permis de découvrir les différentes formations et de choisir celle qui me plaît le plus. Toutes les institutions ne se ressemblent pas !

Mais, surtout, je dois souligner le fait qu’il m’a lancé rapidement dans le monde du travail. En effet, les deux années de BTS étaient remplies de missions et de stages de courtes durées, la licence imposait un stage de 4 mois à l’étranger et la maîtrise comportait un stage de fin d’année. C’est grâce à ces expériences professionnelles concrètes que j’ai pu intégrer le Master à Dauphine. Je me rends compte aujourd’hui que c’était un excellent choix.

 

Et ton choix du Master Marketing ? Il y a de très nombreux programmes tant dans les universités que dans les grandes écoles. Les candidats se trouvent souvent démunis ne sachant comment comparer, que regarder, où se renseigner… Peux tu leur faire part de ton expérience, leur donner quelques conseils ?

C’était d’abord l’intitulé Marketing et la formation « Chef de produit ». Comme je le disais tout à l’heure, j’ai effectué de nombreuses missions et stages tout au long de mes études (avant l’inscription à Master). J’ai été amené à évoluer dans les différents secteurs d’activité, de collaborer avec les professionnels de différents services (marketing, commerce, export, logistique…). Plus je travaillais plus je me voyais dans la peau d’un « Chef de produit ». J’ai donc commencé à chercher les formations de Master proposant des cours et des enseignements liés au monde du marketing. C’était mon premier critère de sélection => le master devait correspondre à ce type de métier !

Pour m’informer, je me suis surtout adressé à mes amis et connaissances pour obtenir ds informations sur les valeurs et images véhiculées par ces différents Masters. Je trouvais cela très important à l’époque (et je garde d’ailleurs cette opinion aujourd’hui).

 

Quelle était ta « short-list » ?

Master Dauphine & Master marketing de Paris 1

 

Un autre critère ? L’hébergement ?

Oui… ceux de la région parisienne ! Je suis étranger mais j’adore Paris !

L’hébergement n’a pas été un problème car pour être tout à fait honnête, j’ai eu de la chance d’avoir des cousins habitant à Paris et ils m’ont logé tout au long de mes études.

 

Comment s’est passée ton entrée sur le marché du travail ?

Tout commence avec le stage d’application à la fin du master que j’ai effectué dans le groupe Kraft Foods pour la marque Milka. Cette expérience m’a définitivement montré que le métier de chef de produit était un poste pour moi (responsabilité, créativité, communication, organisation, statistique, panel, promotions, un peu de tout, un véritable plaisir au quotidien).

A la fin du stage je n’ai pas été embauché par Kraft (même si j’ai été recommandé et très bien noté). La situation de l’époque, la réorganisation en interne et peu de postes disponibles ont gagné (néanmoins je tiens à préciser aux étudiants que Kraft propose d’excellents stages avec de véritables missions et responsabilités).

Un mois de recherche (surtout via Internet, les sites spécialisés comme cadremploi, monster et autres mais aussi les candidatures spontanés directement sur les sites des entreprises qui m’intéressaient) et j’ai trouvé le poste qui me correspondait.

Même aujourd’hui, 2 ans après, je suis toujours dans la même société, la Compagnie Française des Grands Vins.

 

Bon te voilà donc Chef de produits, ton rêve réalisé… Est-ce que le quotidien est à la hauteur de tes espérances ?

J’occupe le poste de Chef de Produits et je gère un portefeuille de 4 marques (dont une leader du marché des vins mousseux avec près de 7 millions de cols vendus par an). Je dépends directement de Directeur marketing qui lui reporte au PDG de la société. Je travaille en binôme avec un autre Chef de produits.

Ma mission en un mot : gestion des marques au quotidien.

Sur le plan stratégique, cela comprend les projets d’innovation produits (ce qui est le plus intéressant selon moi car on part vraiment de la conception jusqu’à la mise en linéaire), l’élaboration des plans marketing mais aussi la réflexion sur la mise en place de nouveaux projets (par exemple une nouvelle logique merchandising).

Sur le plan opérationnel, ma mission consiste à concevoir, mettre en place, suivre et analyser toutes les opérations promotionnelles (coffrets spécifiques, promo de fin d’année, animations dégustations, bons de réductions…) mais aussi les événements de la marque (soirée anniversaire de la société par exemple).

Et enfin, n’oublions pas un point important – les chiffres !

Tout chef de produit doit maîtriser les panels (aussi bien les panels distributeurs que consommateurs) et je profite de cette interview pour dire un grand merci à mon master marketing qui a su insister et nous apprendre à travailler les chiffres et à en tirer les informations importantes.

 

Un petit mot aux anciens de ta promo qui pourraient te lire ?

Vive le "facebook" qui nous permet de garder le contact et de lire des nouvelles

Bientot, j’organise une fête chez moi et vous êtes bienvenus mes amis !!!

 


 

Dobar dan Marko. U odnosu na vas profesionalni zivot, kakva je bio onaj tokom Master Marketinga, … pakao ili raj ?

Raj !!! Biti svakodnevno okruzen prijateljima, to je nesto o cemu sanjam danas. Mislim da smo za vreme mastera stvarno uspeli da stvorimo jedan kolektivni duh, prava prijateljstva su se izgradila, i smatram da to ne moze nista da zameni.

Trenutno, profesionalni zivot namece mnogo obaveza, stresa, koncentracije. Svi pricaju o ciljevima koji moraju da se dostignu, o rokovima koji moraju da se postuju, o budzetima koji moraju da se predvide…Stvarno sam voleo za vreme studija cinjenicu da smo mogli da dopustimo sebi da radimo i salimo se u isto vreme.

Hteo bih da porucim buducim studentima « Iskoristite maksimalno vas studentski zivot i uzivajte u njemu !!! »

 

Jedan afirmisani sportista, ka sto si ti, da li je svakodnevno uspevao da trenira fudbal ?

Da, naravno, sve je stvar organizacije. Fudbal je moja ljubav i uspevao sam da idem 3 puta nedeljno na treninge.

Nazalost danas, s obzirom da radim daleko od Pariza u kome zivim i znajuci da radno vreme jednog Brand menadzera prevazilazi 35 sati nedeljno, morao sam da odustanem (treba imati u vidu da bavljenje marketingom zahteva puno rada, ponekad i do 9 sati uvece).

 

Da li bi mogao ukratko da se osvrnes na tvoje skolovanje ?

Priznajem da moj ciklus nije bas najklasicniji ali upravo u tome je njegovo bogatstvo.

Najpre sam po zavrsetku srednje skole u Srbiji dosao u Pariz na ucenje francuskog jezika. Pohadjao sam godinu dana kurs za strance na Sorboni, i tada sam ustvari odlucio da nastavim studije u Francuskoj. Prvo 2 godine u visoj trgovackoj skoli, zatim treca godina specializacije za spoljnu trgovinu, pa onda cetvrta godina studija na ekonomskom fakultetu i najzad Master marketing na Dofinu.

 

Da, to izgleda kao jedan jako uzbudljiv ciklus…

On mi je omogucio da otkrijem razne discipline i da izaberem onu koja mi se najvise dopada. Nisu svi fakulteti isti !

Ali pre svega, moram da napomenem da me je upravo takav ciklus studija jako brzo ubacio u poslovni svet. Dve godine vise skole su bile ispunjene mnogobrojnim kratkim stazevima, u trecoj godini sam imao obaveznu praksu od 4 meseca u inostranstvu, a u cetvrtoj godini obavezni staz na kraju studija. Zahvaljujuci tim konkretnim iskustvima mogao sam kasnije da upisem Master na Dofinu. Danas shvatam da je to bio odlican izbor.

 

A tvoj izbor Master marketinga ? Postoji puno razlicitih programa, kako na fakultetima tako i u prestiznim skolama. Kadidati cesto ne znaju kako da naprave pravi izbor, gde da se raspitaju i sta da uporede… Mozes li da podelis sa njima tvoje iskustvo, da im das par saveta ?

Najpre sam trazio studije Marketinga i specijalizaciju Brand manager. Kao sto sam vec napomenuo, odradio sam mnoge stazeve i prakse za vreme studija (pre upisa na master), radio u raznolikim sektorima aktivnosti, saradjivao sa ljudima iz razlicitih servisa (marketing, trgovina, izvoz, logistika…). Sto sam vise radio sve vise mi se svidjao posao brend menadzera, tako da sam poceo da trazim univerzitete koji nude programe vezane za svet marketinga. To je dakle bio moj prvi kriterijum => master je morao da odgovara u potpunosti tom tipu posla. Sto se tice informisanja, pre svega sam se raspitivao kod prijatelja i poznanika u vezi imidza razlicitih mastera. Smatrao sam to jako vaznim tada (a i sada delim to misljenje).

 

Ko je bio u tvom uzem izboru ?

Master Pariz Dofin i Master univerziteta Pariz 1

 

Jos neki kriterijum ? Stanovanje ?

Da…, masteri u Parizu ili predgradju ! Jesam stranac ali obozavam Pariz !Da budem iskren, nisam imao nikakav problem oko smestaja jer sam ziveo kod rodjaka sve vreme studija.

 

Kako je prosao tvoj prelaz u poslovni svet ?

Sve je pocelo sa praksom na kraju mastera koju sam odradio u Kraftu, za robnu marku Milka. To iskustvo mi je definitivno pokazalo da je posao brend menadzera pravi posao za mene (odgovornost, kreativnost, komunikacija, organizacija, statistika, promocije, od svega po malo, pravo svakodnevno uzivanje).

Na kraju prakse Kraft me nije zaposlio (iako sam bio preporucen i jako dobro ocenjen). Sitacija je tada bila takva, unutrasnja reorganizacija firme i malo slobodnih radnih mesta su pobedili (ipak moram da naglasim da Kraft nudi jako interesantne stazeve sa jasnim zadacima i dosta odgovornosti)

Mesec dana trazenja posla (pre svega putem Interneta, specijalizovanih sajtova kao na primer cadremploi, monster i drugi, ali i preko spontanih kandidatura), i uspeo sam da nadjem ono sto me zanimalo. Evo cak i danas, 2 godine posle, sam u istoj toj firmi, Compagnie Française des Grands Vins.

 

Dobro, sada si Brend menadzer, tvoj san se ostvario… Da li je svakodnevnica na visini tvojih ocekivanja ?

Da, brend menadzer, upravljam sa 4 robne marke (od kojih je jedna lider na trzistu penusavih vina sa 7 miliona prodatih flasa godisnje). Moj sef je direktor marketinga koji zavisi od glavnog direktora preduzeca. Jednom recju, moj zadatak je da svakodnevno upravljam mojih robnim markama. Na strateskom planu, to obuhvata inovaciju proizvoda (sto je po meni najzanimljiviji deo jer polazimo od same ideje pa sve do izbacivanja proizvoda u prodaju), izradu marketinskis planova kao i rad na lansiranju i spovodjenu novih projekata (na primer rad na novom Merchandising planu)

Na operativnom nivou, moj posao je da osmislim, sprovedem u delo, pratim i analiziram promotivne akcije (promocije na kraju godine, novogodisnje ambalaze i poklone za potrosace, degustacije proizvoda…) kao i da organizujem razne dogadjaje vezane za moje brendove (na primer proslavu stogodisnjice firme)

I na kraju, ne zaboravimo jedan vazan deo – brojke !

Svaki brend menadzer mora odlicno da barata brojkama i panelima prodaje i potrosaca. Upravo bih iskoristio ovaj intervju da se zahvalim masteru koji je insistirao na tome i koji nas je naucio da analiziramo brojke i izvucemo iz njih korisne informacije.

 

Za kraj, neka poruka starim kolegama iz tvoje generacije ?

Ziveo Facebook koji nam omogucava da ostanemo u kontaktu. Uskoro pravim zurku i svi ste dobro dosli !!!