Participez au Chat on line avec les responsables des parcours du master Marketing & Stratégie

27 janvier 2016
Le Live’Chat du 15 février permet de répondre à toutes les questions sur...

Séminaire Marketing Trends : Crowdsourcing avec 100% Open

18 janvier 15

< Voici le premier article à propos de notre séminaire sur les tendances marketing à Londres qui s'est déroulé fin décembre 2014. Il a été rédigé par le groupe en charge du projet. Bonne lecture ! >

 

En panne d’idées innovantes ? Pas de souci ! Notre solution: think outside the box ! Ici la box est votre entreprise : les talents dont vous avez besoin ne sont peut-être pas dans votre organisation… C’est le principe même du crowdsourcing : le collaboratif dans la réflexion des marques !

 

La tendance :

Qu’est-ce que le crowdsourcing ? Le terme a été créé en 2006 par J. Howe pour désigner l’externalisation des activités vers la « foule » et qui a pour but d’aider l’organisation autour d’une problématique spécifique. Traditionnellement, ces tâches étaient traitées en interne ou par une agence externe. Autrement dit, cette tendance s’appuie sur vous et moi (donc toute personne sur internet) afin de créer de la valeur pour une entreprise demandeuse.

Comment cela se passe ? On peut trouver aujourd’hui de nombreux challenges nous invitant à proposer une idée. Le principe est simple : trouver une solution à un problème nouveau ou complexe via la participation de nombreux individus agissant individuellement.

Qui est cette foule d’individus ? J. Howe l’a défini selon 5 caractéristiques : sa dispersion, sa limite temporelle, la présence potentiel d’experts, ses propositions parfois sans intérêt, et son aspect créatif et novateur.

Quels sont les bénéfices de cette tendance ? Le crowdsourcing permet de produire des idées nouvelles, de découvrir de nouveaux talents et de laisser place à une plus grande diversité, tout en réduisant les coûts.

Quelles en sont les limites ? Cette tendance soulève néanmoins un certain nombre de questions. En particulier, l’absence de rémunération, la question de la propriété intellectuelle et la concurrence « déloyale » faite aux agences indépendantes.

 

Une rencontre 100% Open :

 

Lors de notre voyage à Londres, nous avons rencontré Roland Harwood, co-fondateur de l’entreprise 100% Open. Cette entreprise, créée en 2009, fait partie du top 10 des agences de crowdsourcing en Angleterre. L’objectif est de produire des nouveaux produits et services qui permettent d’obtenir un bon retour sur investissement. En particulier, 100% Open met en relation la foule et des entreprises telles que Procter & Gamble, Danone, Orange ou encore Lego.

Roland Harwood a su être captivant et innovant dans sa présentation – qui nous a tous rappelé un keynote interactif et impliquant. Il a en effet commencé par nous demander nos dates d’anniversaire, en ayant calculé par avance la probabilité que deux personnes aient la même date d’anniversaire dans la classe.

Tout cela pour nous prouver que nous avons tous une connexion en commun dont nous n’avons pas conscience, et que cette connexion est une force qu’il faut mettre à jour. Le crowdsourcing permet en effet de mettre en relation des personnes ne se connaissant pas mais qui ont chacune une connexion, une compétence, dont l’autre pourrait bénéficier. Cela permet de penser « outside the box » et d’apporter des idées fraîches et innovantes. C’est par exemple grâce à ce partage d’idées que la société Interface, leader mondial dans la fabrication de moquettes, a pu transformer sa façon de fabriquer ses moquettes, passant d’un produit constitué de nylon brut à un nylon recyclé issu des filets de pêche usagés, pour un meilleur respect de l’environnement. Par ailleurs, le crowdsourcing passe aussi par une transmission de la connaissance et de certaines « best practice ». A titre d’exemple, 100% Open met à la disposition de tout un chacun une boîte à outils offrant une guideline pour créer un business innovant car comme il est indiqué sur le site : « None of us is as strong as all of us ». Si votre curiosité est aiguisée, allez y jeter un coup d’œil : ICI

 

Que faut-il retenir de cet échange? La phrase phare de cette rencontre « A new idea is nothing more or less than the combination of old elements » (James Webb Young, A technique for producing ideas). D’après R. Harwood, le crowdsourcing permet la rencontre des connaissances des différents secteurs et capitalise sur un postulat simple : il y a mathématiquement plus de personnes intelligentes en dehors de l’entreprise qu’en interne. Un domaine d’avenir qui mérite réflexion, et qui appelle à une interconnexion de plus en plus forte entre tous les individus, dans le but de fournir des services ou produits plus innovants et proches de ses clients. Dans une société de plus en plus individualiste, une tendance sociale à contre-courant se démarque : le crowdsourcing. Révolution industrielle ou phénomène de mode voué à l’oubli ? Seul le temps nous donnera une réponse…

Ce nouveau concept vous intéresse et vous désirez en savoir plus sur la société 100% Open ?

Rendez-vous : ICI

 

 

Retrouvez nos autres articles ici : 

Le programme du séminaire

DIY chez Caudalie

RTB chez Numberly

3D Printing au Science Museum

Big Data chez King